Poudre crème


Manteau : Issa
Jupe : Acne Studios 
Pull : Helmut Lang 
Escarpins : Jimmy Choo 
Lunettes : Le Specs 
Sac : Chloé

Dimanche en Sologne


Bien que je me sois (presque) habituée à la vie parisienne, je ne me lasse jamais d'un dimanche
en Sologne. J'aime cette région narurelle plus que forestière où l'Ile de France adore venir
se détendre. C'est magnifique, surtout l'automne. On porte son Fédora avec joie avec une chemise
blanche pour faire chic. Comme il fait beau mais un peu frais, ce manteau à poils (oui surplus
de manteau en poipoils en ce moment) Marc Cain fait parfaitement l'affaire. Et puis on fait
dame mais pas trop avec un sac bestial mais complètement génial CH Carolina Herrara
 que Blair Waldorf aurait adoré.

Manteau : Marc Cain
Chemise : Mango
Jean : Gap
Chaussures : André

Caroline de Maigret en couverture du ELLE



Quand on intègre la rédaction d'un grand journal comme le ELLE, on se sent
 concerné par tout ce qu'il représente. Une sorte de fierté si vous voulez. On aime
 sortir de la rédaction avec le magazine sous le bras en marchant comme Garance Doré 
tout en s'engouffrant dans le métro sur la pointe des pieds.

Hier quand j'ai voulu apaiser l'esprit de ma collègue, j'ai décidé d'aller chercher
 l'avant réglage du magazine à la maquette. Au loin une couverture avec un visage familier.
 Caroline de Maigret fait enfin la couverture du ELLE. Cette femme que j'adore 
si fort, que je m'empresse toujours de saluer lors des défilés pour avoir son ressenti 
(chez Vaccarello elle avait adoré les rayures) est le visage du grand féminin français. 
Beaucoup de monde attendait ça car Caroline représente certes la parisienne, 
mais aussi la française assoiffée de découvertes, naturelle mais complètement 
pointue sans le vouloir dans son style et surtout la française libre et affirmée.
Qui dit couverture dit forcément dossier. Françoise-Marie Santucci (la nouvelle 
directrice de la rédaction, anciennement chez Libération) nous a concocté des pages et 
des pages sur Caroline accompagnées de photos que l'on a envi de mettre sous verre
 dans son salon. Tout est très bien dit, résumé. On l'aime encore plus qu'avant notre Caroline.
En bref, tout ça méritait pleinement un article ici. Maintenant il est temps de 
courir chez votre libraire pour vous offrir le ELLE de cette semaine.

Du bleu pour l'automne




Photos : Cécilia Ndo 

Avec ce long weekend où le froid était de rigueur, j'ai fait du rangement dans mes placards.
J'ai pu constater avec joie le nombre de pièces bleues que je possédais. Le bleu, cette couleur
que tout le monde aime, se faisait si rare sur moi alors qu'il n'y a rien de plus élégant. Du
coup je me suis permise une " folie bleue " en superposant toutes les teintes et textures.
Résultat assez chouette et  très remarqué dans les ruelles d'Orléans. 

Manteau : Marc Cain
Pull : Zara 
Jupe culotte : Marc Cain
Chaussures : André (vintage) 
Lunettes : Victoria Beckham 

Les cheveux dans le col comme Phoebe Philo








Qui dit hiver dit forcément gros pull. J'aime cette saison pour ça... pour les grosses mailles envoûtantes que l'on porte le dimanche en Sologne près du feu avec un café bien trop chaud mais que l'on boit quand même. J'adore quand les pulls sont à col montant, roulé ou cheminée... c'est formidablement beau et ça affine le haut du corps tout en mettant les formes en valeur. Et puis grâce à ces beaux "cache-cou" on peut faire comme Phoebe Philo en ne sortant pas ses cheveux une fois la tête passée. Voilà une manière de rendre votre haut lainé utile (si la directrice artistique de Céline le fait alors on le fait... ah ces leaders d'opinion !) et de laisser entrevoir les épaulettes de votre nouveau manteau d'hiver. 

Du Marc Cain pour les journées presse



Les journées presse commencent pile au moment où les températures baissent et quand
 la pluie nous empêche de garder notre brushing admirable. Pour lutter contre le froid 
avec un minimum de tenue, je me suis tournée vers ma petite marque allemande fétiche, 
Marc Cain. D'abord un pull gris tout doux à col rond (c'est comme une petite robe noire, 
c'est obligatoire) avec un pantalon en cuir discret au niveau de la brillance. Rien qu'avec cela 
on se sent toujours bien et prête pour toutes circonstances. Puis un manteau, pas trop épais 
(il fait tellement chaud dans le métro en ce moment non ?!), large et bien coupé. Ensuite une 
paire de boots noires complètement sublime qui ne coupe pas la cheville, un snood pour 
éviter les angines lors des fameux passages "chaud/froid", un bonnet à poils (très tendance 
cet hiver), un bracelet pour le chic et le porte-clé qui nous rappelle notre Karl adoré. Un 
carnet de notes et l'application Instagram open... nous voilà prêtes à (re)découvrir ce que nous
 réserve le printemps/été 2015. Entendu à la rédaction du ELLE " On a même pas passé Noël
 qu'on est déjà en été ! "... c'est vrai que c'est frustrant la mode, on a toujours une saison 
d'avance mais ça ne nous empêche pas de savourer les mois de grand froid, surtout avec la
 collection automne/hiver de Marc Cain.

Céline... son Pocket... mon coup de foudre.


On a des pièces comme ça qui nous laissent de marbre mais dans le bon sens. Un accessoire, 
un vêtement ou une paire de chaussures que l’on imagine en un quart de seconde à notre portée 
sans se soucier du prix ou de sa composition. Et puis on regarde. On est déçu mais on 
espère quand même se l’offrir en se promettant d’économiser et de bien travailler. L’effet s'est 
opéré sur moi quand j’ai croisé ce sac Céline... ce Pocket Flap qui irait avec toute ma garde-robe. 
Un joyau qui me rendrait un peu plus parisienne, un peu plus élégante les jours où le temps serait 
contre moi. Alors on se donne des milliers d’arguments, on garde tout ça pour soi-même 
car personne ne vous comprend à ce moment là... c’est votre côté luxueux... 
celui qui agace quand il ne vient pas de vous... vous voyez ce que je veux dire...

Porticcio 2014 #Summer #Corsica



Cette année j'ai passé mes vacances en Corse... plus précisément à Porticcio, cette jolie station balnéaire au sud ouest de l'île de beauté. Au programme : soleil, chaleur, palmiers, sable bouillant... l'endroit idéal pour décompresser et se ressourcer avec les gens que l'on aime. Quand je pars en voyage, c'est souvent de façon abusive que je remplis ma valise... peu importe la destination. Au final maillots de bain, robes de plage et espadrilles auraient pu suffire ainsi que l'incroyable huile solaire Soleil Noire qui m'a si bien accompagnée.
Je vous conseille vraiment cet endroit magique et élégant. Pour déjeuner, rendez-vous au restaurant "Le Rivoli" pour déguster une salade avec une vue imprenable. Puis, détendez-vous sur la plage d'Agosta où de nombreux corses viennent se reposer après une journée de travail. Je suis littéralement tombée amoureuse de ce coin qui me ressemble étrangement ainsi que de l'accent relaxant que possèdent les habitants. Hope to see you soon Porticcio.

Le turban d'Hermès


Parce que l'été il est parfois difficile de porter notre carré bien serré autour du cou à cause de
la chaleur... et on ne laisse pas Hermès dans un coin voyons ! Il est alors temps de nouer 
notre foulard comme un turban. C'est élégant, coloré (avec le bronzage c'est magnifique) et ça 
dégage le visage lors de notre bain de soleil. On plie notre carré, on le glisse derrière la tête, 
on regroupe les deux parties sur le haut du front en les croisant puis on les repasse 
à l'arrière pour effectuer un élégant petit nœud. 
La maison Hermès vous propose son application gratuite "Hermès Silk Knots
avec de super tutoriels pour votre carré !